Proximité, confiance et engagement : Officevibe au coeur du capital humain d’Alithya

Écrit par: Officevibe
Publié le: 21 juillet 2022 |  Temps de lecture: 6m

Depuis 30 ans, l’entreprise québécoise Alithya accompagne des clients de tous les secteurs dans la réalisation de leurs objectifs d’affaires grâce à l’innovation et aux technologies numériques. Fondée au Québec, l’entreprise n’a cessé de grandir par le biais de différentes acquisitions, et compte aujourd’hui des employé·es aux États-Unis, en France et au Maroc.

C’est en juin 2018 que Francesca Lévesque rejoint Alithya, où elle occupe le poste de Conseillère, programmes aux employé·es. Comme elle le dit si bien, son travail consiste à dénicher les programmes et certifications qui permettent aux membres de l’entreprise, partout dans le monde, de se sentir bien au travail. Un défi qu’elle mène en étant bien outillée, puisqu’elle utilise Officevibe sous toutes ses coutures depuis ses débuts.

Rencontre avec cette passionnée d’humanité, qui a su trouver en Officevibe son meilleur allié pour assurer l’engagement et la rétention des employé·es de son entreprise.

Depuis quand Officevibe fait partie de la trousse à outils de l’équipe Capital Humain d’Alithya?

Lorsque je suis arrivée à mon poste, un projet pilote testait Officevibe – le Président en avait entendu parler et trouvait que les valeurs rejoignaient celles d’Alithya : la communication, la passion, l’intégrité, la volonté de bien-être des employé·es. Au fil du temps et comme l’outil répondait à nos attentes, le projet pilote s’est étendu à tout Montréal, puis au Québec, etc. Cela s’est fait graduellement, un peu au rythme de nos différentes acquisitions.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre utilisation d’Officevibe?

Le statut d’Alithya est passé de celui d’entreprise privée de 750 personnes à celui d’entreprise publique de plus de 2000 personnes, basée dans plusieurs pays. On a donc besoin de savoir comment vont nos gens, où qu’ils soient, et de le savoir vraiment.

« Certaines personnes peuvent ne pas être à l’aise d’aborder certains sujets avec leurs gestionnaires, et Officevibe nous permet de leur donner la parole et de faire entendre leur voix. »

J’analyse les résultats et les différentes métriques en profondeur et chaque trimestre, je partage un rapport à mes collègues du Capital Humain ainsi qu’à l’exécutif, afin que tous les partenaires d’affaires soient en mesure de savoir exactement ce qui se passe dans leurs équipes et dans l’entreprise de façon générale. Cela nous permet, ensemble, d’établir des plans d’actions à poser rapidement pour régler telle ou telle situation. Je prends également le temps de lire les feedbacks afin de voir si ce qui a été mis en place est efficace ou mériterait d’être révisé.

Quelles sont les métriques que vous suivez particulièrement?

Dans les deux dernières années, avec la pandémie, nous avons constaté que le bien-être (wellness) était une métrique à la baisse. Bien sûr, nous avions des idées d’initiatives mais c’était très important pour nous de savoir de quoi les employé·es avaient réellement besoin à ce moment-là. Grâce à Officevibe, on a pu viser juste et on a mis plusieurs choses très concrètes en place : on a changé nos assurances, créé un portail santé, obtenu le niveau bronze de la Certification Parité par l’organisme québécois La Gouvernance au Féminin, reçu une Docteure pour parler des craintes et enjeux liés à la Covid-19… Ce qui a mené à une hausse de 0.4 de notre métrique de bien-être.

Autre point dont nous sommes fiers : nos métriques « relation avec les pairs » et « relation avec le gestionnaire » sont vraiment bonnes. Ça prouve qu’on réussit bien pour tout ce qui touche aux humains!

Quelle est selon vous la plus grande valeur ajoutée d’Officevibe?

Officevibe nous donne l’opportunité de poser rapidement des actions concrètes, et donc de ne pas attendre des mois pour changer et améliorer les choses, comme cela peut être le cas ailleurs. Ce qu’on lit sur la plateforme se transforme en rapports, qui se transforment en plan d’actions. Ainsi, les employé·es sont encouragé·es à participer au sondage, puisqu’ils peuvent voir que l’on est en mouvement.

Je prends le temps d’analyser chaque réponse, en créant des segments – d’âge, de lieu de résidence, etc. – pour être la plus précise et pertinente possible dans mes rapports. Il n’y a pas toujours une réponse unique, et on a en face de nous des humains, dont la voix et les besoins comptent.

Quel est l’impact d’Officevibe sur l’engagement et la rétention chez Alithya?

Lorsqu’on a une bonne relation avec son gestionnaire, que l’on sait que l’on peut s’exprimer en toute confidentialité et que les échanges sont possibles, ça change la donne! On n’est pas un numéro : notre voix est prise en compte et tout le monde œuvre ensemble pour trouver des solutions. Et lorsqu’une action est posée, on est attentif au feedback, afin de ne pas répéter d’éventuelles erreurs. C’est excellent pour la rétention.

« C’est vraiment ce que j’aime avec Officevibe : ça nous rapproche de l’humain de façon très tangible. »

Enfin, on communique tout ce que l’on fait, en s’assurant de toujours faire le lien entre l’utilisation d’Officevibe et l’action posée : c’est la preuve concrète que la mobilisation des employé·es sur la plateforme entraîne de belles choses.

Comment vous assurez-vous que vos gestionnaires soient bien impliqués dans l’utilisation de la plateforme?

Notre Président est un excellent ambassadeur! Par exemple, au début de la pandémie, il a créé son propre questionnaire pour prendre le pouls des équipes, savoir quels étaient nos principaux enjeux, nos questions. C’est une sacrée preuve de care! Mais au-delà de ça, j’explique tout le temps aux gestionnaires pendant leur formation qu’ils peuvent aller sur la plateforme à tout moment, par exemple pour voir quelles sont les conséquences d’une décision ou d’une action.

J’observe attentivement les indicateurs, j’essaie de comprendre ce qui influence directement la mobilisation des gestionnaires, notamment, car cela permet bien souvent d’adresser les défis qui ont des répercussions sur l’ensemble des membres d’une équipe.

Qu’appréciez-vous le plus d’Officevibe?

Le fait que la communication peut être latérale, et que si la plateforme est bien utilisée, on peut réaliser de grandes choses, à fort impact, très rapidement.

« Selon moi, tout bon employeur qui souhaite le bien-être de ses équipes devrait s’équiper d’Officevibe. «

Cela aide à tellement de niveaux : la confiance, l’engagement, la rétention, l’alignement avec la vision de l’entreprise… Nos employé·es sont dans différents pays, et au Canada nous sommes en télétravail : avec la distance, il faut pouvoir se rapprocher autrement des employé·es, rester connectés.

Si vous deviez définir Officevibe en un seul mot, quel serait-il?

Personnellement, je dirais qu’Officevibe est mon bébé [rires]. Plus sérieusement, je dirais « proximité ». Sans les employé·es, on n’est pas grand-chose, et la plateforme nous permet de mieux les connaître. Ça va plus loin qu’un salut sur un coin de table, on parle des vraies affaires. C’est cette proximité qui démontre que l’entreprise est transparente et vraie.